Liban : skiez et barbotez le même jour

Trouvez sur le site MaNews toute l'information qui vous intéresse dans vos domaines de prédilection

Liban : skiez et barbotez le même jour

Voyages et vols
Partager

4.1 / 5

La note des lecteurs

Liban : skiez et barbotez le même jour
Le Liban n'est pas la destination n°1 des skieurs. C'est pourtant un cadre idéal entre mer et montagne, où l'on peut skier le matin et se baigner l'après-midi.
 Quand on pense au Liban, on s'imagine un pays méditerranéen et chaud. Ne vous y trompez pas, le Liban n'est pas seulement une destination où l'on boit du thé à la menthe en écoutant de la musique orientale. Ce pays regorge de trésors et offre un luxe rarissime : celui de pouvoir aller skier le matin, et passer son après-midi sur la plage. La première école de ski libanaise a été créée par... des Français ! C'était en 1935. Depuis le ski fait partie du paysage sportif et culturel du Liban. Alors pour les amateurs de ski, doués ou pas, c'est un lieu à découvrir pour de nouvelles sensations. La saison de ski s'étale sur quatre mois environ, de mi-décembre à début avril.

 

La mer et la montagne à deux pas. Deux chaînes de montagne traversent le pays du nord au sud, et abritent six stations de ski. Laqlouq, Kanat Bakiche, Zaarour et Faqra sont de petites stations, qui n'ont parfois qu'une ou deux remontées mécaniques et ne peuvent intéresser que les débutants ou les skieurs occasionnels. La station des Cèdres est la plus haute. Elle permet de faire du bon ski sur de belles pentes. Inconvénient, c'est la plus éloignée de la capitale. Elle n'est donc que peu développée. Reste ensuite Mzaar, véritable station de ski, prise d'assaut tous les week-ends par les habitants de Beyrouth, située à 45 km de là. Il ne faut pas s'attendre à des endroits du type de l'Alpe d'Huez, mais on peut les comparer aux moyennes stations des Pyrénées, comme Gavarnie ou Cauterets. Sauf que vous skiez au milieu des rois du pétrole venus du Golfe, et qu'au pied des pistes, il n'est pas rare de croiser plus de femmes avec un niqab qu'avec un bonnet de mère noël. Une fois la journée de ski finie, l'idéal est d'avoir loué une voiture pour aller jusqu'à la côte se baigner dans des eaux claires. Si les températures restent rugueuses en montagne, elles sont au même moment, douces sur les plages.

 

Quel budget prévoir ? Il faut compter environ 500 euros aller/retour vers Beyrouth au mois de février (sur Air France par exemple). Dans la station de Mzaar, les logements vont de la chambre à partager à 49 dollars la nuit, à l'hôtel 5 étoiles pour environ 300 dollars. On peut également réserver un chalet (studio ou plus) à partir de 95 dollars la nuit. Les prix sont assez élevés, les stations étant peu nombreuses, elles profitent de leur clientèle. Pour réserver un hôtel à l'avance, le site de référence du ski au Liban vous permet de rentrer en contact avec tous les opérateurs de tourisme de la région. Seul hic : il n'est disponible qu'en Anglais.

Les tour-opérateurs français proposent principalement des circuits au Liban pendant la saison estivale. Le mieux pour profiter de la neige, est donc d'organiser son voyage par soi-même, en demandant conseil à d'autres voyageurs, par exemple sur le forum du routard.

Attention tout de même, le Liban est encore un pays parsemé de conflits et possède des zones dangereuses. Renseignez-vous avant tout départ pour ce pays.

  

Marion, rédaction de MaNews

Partager

4.1 / 5

La note des lecteurs

Loading
Widgets MaNews